« Faire l’avenue… »

«  Faire l’avenue » …C’est une phrase que j’ai saisie récemment au cours d’une conversation. Et comme il ne m’en faut pas beaucoup pour m’évaporer d’une compagnie parfois trop bavarde, je me suis vu ramené des années en arrière, avenue de la Bouzareah à Alger… un des joyaux de Bab el Oued. Mais cela aurait pu être n’importe quelle autre avenue , boulevard ou rue d’Alger, dès lors qu’ils furent animés, bordés de cafés , de boutiques, de cinéma(s)  ou de glaciers réputés.

 » Faire l’avenue » consistait donc à déambuler, en marchant d’un pas nonchalant, faussement détaché et l’air désintéressé, la plupart du temps, tout en ne perdant rien du spectacle de la rue. Le mieux c’était bien sûr de rythmer son allure, à deux ou trois copains, en ayant l’air d’avoir une conversation, de sourire ou surtout de rire bien sûr , assez fort, pour que l’on vous remarquât , pour qu’ « elles » vous remarquassent, lorsque vous arriviez à leur hauteur… Les  » tape cinq  » ( claquer bruyamment sa main largement ouverte ,  contre celle  de son interlocuteur, en signe de compréhension réciproque) étaient de mise pour ponctuer d’un geste amical un rire commun, sans oublier une oeillade vers celle dont vous vouliez attirer le regard…

divers_rues_de_bab_el_oued-tn-photo-424
Avenue de la Bouzarea à gauche et à droite, la rue Durando

Car, ici sur l’avenue, la drague consistait à se montrer, à se faire remarquer. Les plus audacieux, le plus souvent encouragés par un regard allaient jusqu’à accoster la jolie demoiselle…Pour se sentir tout à fait à l’aise,  être habillé  à la mode était alors indispensable…le pantalon  bien «  fuseau » c’est à dire les bas étroits à 15 ou 16 cm,   coupé  à l’ « espagnole », la taille haute, large de 8 à 9 cm fermée par deux rangées verticales de boutons, une chemise ample,  bouffante, col   » 5 ème avenue »  relevé , les pointes de col formant un angle presque plat, manches longues retroussées jusque sous le coude, chaussures italiennes pointues. J’oubliais…gomina ou brillantine pour les cheveux!

Quelques photographes vous tiraient le portrait et vous tendaient leur ticket que vous preniez d’un air faussement surpris, mais que vous conserviez précieusement surtout lorsque vous aviez l’impression d’avoir été  pris à votre avantage lors de l’instantané.

Bien que l’avenue de la Bouzaréah fut assez longue, la promenade débutait généralement place des Trois Horloges, et se poursuivait sous les arcades de l’avenue de la Marne et même un peu au-delà. Pas trop loin …car en revenant sur leurs  pas, ils se  donnaient une chance supplémentaire  de recroiser  la belle  qui avait accroché leur regard…et ainsi de suite jusqu’à ce que les plus hardis …se décident à mettre fin à ce défilé de séduction .

divers_rues_de_bab_el_oued-tn-photo-432
Avenue de la Marne

Faire l’avenue, ne se faisait pas à trois heures de l’après-midi, surtout durant les chaleurs, mais débutait en fin d’après-midi, à la sortie du cinéma,  et ce va-et-vient s’achevait avant la nuit.

Presque  tout le monde connaissait presque tout le monde, et se saluait, s’embrassait ou s’interpellait d’un trottoir à l’autre. Le Samedi et le dimanche la foule circulait ainsi dans les odeurs de grillades provenant des cafés enfumés, bondés de monde, à l’heure de l’apéritif  et de la kémia. Les ding! ding! des trams et  les klaxons des voitures s’ajoutaient au brouhaha de la rue  en couvrant les musiques qui s’échappaient des cafés.
Et puis, petit à petit, la musique cessait,  les cafés  se vidaient, les boutiques s’éteignaient, la nuit revenait.

Vous pouvez poursuivre votre promenade dans Bab-el-Oued, en visitant au moins ces deux sites ( et il y en de nombreux autres!….)

http://alger-roi.fr/
https://www.neababeloued.fr/accueil.html

et en écoutant Paul Dancourt nous raconter Bab-el-Oued:

https://soundcloud.com/guinod/bab-el-oued-son-histoire

 

2 commentaires

    1. guinod

      Merci Christophe pour votre compliment. En effet, la rue Michelet s’annonçait par le quartier des Facultés, ses terrasses de café peuplées de belles élegantes…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s