“Effets indésirables”…

Votre médecin vient de vous prescrire une nouvelle médication ?

Si comme moi, vous avez la fâcheuse curiosité de vouloir  connaitre davantage  sur cette potion, ce sirop ou ces gélules et comprimés  qui vous sont nouveaux,  vous allez devoir une fois le produit dépaqueté, extirper la notice descriptive du médicament  qui l’accompagne décrivant  entre autres, les indications, les principes actifs, la posologie,  les contre-indications, les mises en garde et tous les effets indésirables de ces nouvelles molécules destinées à vous soulager, voire à vous guérir.

Mais sachez déjà que vous ne ressortirez pas indemne de ces saines lectures…

En l’occurrence,  admirez le savant plissage – sur lequel je reviendrai plus loin – de cette notice qui  une fois dépliée, déployée, a tout dans sa longueur du parchemin que  développait, pour en donner lecture au Roi, notre chapelain à l’époque  du  Moyen-Age…

Cette notice conçue sous une forme très didactique répond d’emblée à la question : “Qu’est-ce que” …On y découvre avec soulagement la nature, le mode d’action et le traitement des affections, dont la nôtre, qui y figure bien noir sur blanc,  et  nous sentant rassurés on irait presque déjà mieux : c’est bien le médicament qu’il me fallait, ça doit être très bon pour ce que j’ai ! Oui, mais, quelques lignes plus bas…

On nous avertit aussitôt : “Attention !!! Ne prenez JAMAIS “X” si vous êtes allergique au thiocolchicoside !” Suit une longue suite d’interdictions aux  femmes : enceintes, supposées l’être ou qui  pourraient le devenir, et ce paragraphe pathétique se termine par :

“EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN”

Alors qu’est-ce que ce nom barbare de thiocolchicoside, et comment savoir si j’ai déjà été confronté à cet individu au cours de mon existence ? Et bien sûr, nous nous rendons compte qu’il est vingt heures et que  nous sommes  à la veille d’un long week-end, prolongé d’un pont…et qu’il faut commencer  le dit  traitement. Avez-vous réussi à  contacter votre médecin dans de telles circonstances ?…

Ce n’est pas tout…Un peu plus loin vous vous sentirez un peu plus  corseté par toute une série de liens sous forme de  mises en garde ou d’avertissements :

– en cas de diarrhées…

– en cas de vomissements…

– en cas d’allaitement…

– en cas de dépassement des doses…

Et bien sûr en fin de paragraphe vous lirez:

“EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN”

Si  comme moi vous poussez votre curiosité un peu plus loin, il vous faudra passer par la case : “Quels sont les effets indésirables éventuels ?”…

On  veut tout de suite nous rassurer : “les effets indésirables ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde”. Et l’on nous donne accès aux statistiques :

– Très fréquent : peut affecter plus d’1 personne sur 10

– Fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10

– Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100

Aussi cette lecture  pourra vous rendre  très observateur du moindre signe que vous ressentirez,  comme  les prémices de :

– réaction allergique sévère

– maux de tête

– vertiges

– etc…

Si donc vous assumez, et que vous décidiez   de prendre ce médicament  dont vous avez lu la notice soigneusement,  il vous faudra prendre quelques précautions supplémentaires…

Prenez soin toutefois de laisser votre  prescription, la boite de médicaments, et la notice en évidence…près de vous  au cas où vous évanouiriez…Prévenez un parent, un ami…Restez assis sur votre fauteuil. Tâtez votre pouls.

Disposez  un miroir près de vous afin d’observer de temps à autre le gonflement éventuel de vos paupières,  de votre visage, de votre langue.

Pas de démangeaisons particulières ? Tiens, vous venez de vous gratter sous le creux poplité du genou gauche ? N’ayez crainte, tenez bon!

Gardez votre télephone près de vous.

Ne prêtez pas attention au  petit diable rouge qui, l’œil narquois, vous  tend l’étui  de comprimés en vous invitant d’un mouvement de la tête : “Tu vois tout s’est bien passé ! Allez, encore un, tu seras guéri deux fois plus vite !”

Pour ma part, lorsque j’échappe   à toutes ces menaces,  j’ai l’impression d’avoir trompé la mort encore une fois  , je me sens un peu fier de ce nouvel acte d’héroïsme…Et  je chasse bien vite de mon esprit les images que je me représentais aussitôt que  la  dernière gorgée d’eau eut envoyé  définitivement le comprimé au fond de mes entrailles…

En effet, en attendant que les signes indésirables se manifestent, j’avais eu le temps d’entrevoir  l’ambulance du SAMU toutes sirènes déployées venant me secourir, celle des pompiers qui tenteraient de me réanimer, et  d’imaginer les phrases que j’aurais entendues dans un demi – coma du genre:

– “Il n’a pas dû  lire la notice du médicament”,

“Monsieur, vous m’entendez?”

– “il faut prévenir son épouse”…

Oui, mon épouse, qui entre dans le salon à ce moment-là  pour me dire:

– “si tu vas faire les courses, n’oublie pas de me ramener des oeufs”…

Peut-elle imaginer un seul instant des épreuves que je viens de surmonter pour ma resurrection?

thumbnail_IMG_2469

Vient enfin le moment de ranger votre flacon, ou votre plaquette de comprimés dans leurs étuis d’origine, vous voudrez peut-être garder la notice comme la preuve des risques que vous avez  encourus… il vous faudra faire preuve de patience, si comme moi, vous n’êtes pas amateur d’origami. Vous devrez en effet, par exemple,  retrouver le pliage initial afin de  réduire une feuille de plus de 700cm² en un petit pliage de  20cm² pour réussir à  l’introduire dans son étui d’origine !

Pour ma part, mon pliage débute toujours très bien mais  s’achève en accordéon que je tasse, bien au fond de sa boite, entre les plaquettes de comprimés !

Tiens ! Voilà bien encore un dernier  effet indésirable !

One Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s